Un hier romantique pour Macha

Bonjour bonjour,

Ce matin, je vous présente rapidement ma participation au concours de Macha, du blog Machandriouchka, que je suis sur instagram @machandriouchka

Macha nous invite à faire une photo sur le thème « Hiver romantique », et l’un des 3 fils directeurs de son blog: vernis, lecture et nature. Je vous invite à découvrir son univers si vous ne le connaissez pas encore!

Vous l’aurez deviné, j’ai choisi le thème vernis… Je n’avais pas trop d’idée, mais j’ai découvert le film la Belle et le Bête, de Christophe Gans, et j’ai adoré: univers onirique, images sublimes, et les costumes… Le film a toute une partie avec un filtre qui assombrit les couleurs mais laisse apparaître des touches de rouge éclatant.  C’est cette partie que j’ai essayé de copier pour mon nailart.

 

concours macha 1

J’ai commencé par une base nude, puis un watermarble aléatoire avec du vernis blanc et transparent. J’ai pu tester mon latex liquide rougié et plé, commandé sur leur site, démonstration (le latex reste transparent):

concours macha 3

concours macha 4

Beaucoup moins de nettoyage à la clé 🙂

Ensuite un stamping noir, des pois rouge puis roses au dotting tool, et voilà 🙂

concours macha 5

concours macha 2

concours macha 6

Voilà voilà, je file hydrater tout ça, moi, c’est l’hiver et les mimines souffrent pas mal du froid.

Merci pour votre visite à bientôt!

Vernis utilisés: nude essie, blanc essence, noir licorice essie, plasue moyou artist klimt, rouge call my agent NCLA, pêche holo Paeonia

 

 

Publicités

Concours Picture polish Minty par La Paillette Frondeuse

Bonjour bonjour,

Allez, courage, je me lance, voici ma participation au concours organisé par la Paillette frondeuse sur le thème « Pastel »Featured image

Comme il n’y avait pas de « s » à pastel et que je suis du sud-ouest de la France, j’ai de suite pensé

LE Pastel, ou pastel des teinturiers…

Il s’agit d’une plante à petites fleurs jaunes dont les feuilles étaient jadis utilisées pour fabriquer une teinture bleue… pastel!

Cette plante a fait la richesse de grands marchands de pastel toulousains (en témoignent de beaux hôtels particuliers en brique dans les rues du vieux Toulouse) jusqu’à ce que l’indigo des Indes, tiré de l’indigotier (plus facile à exploiter) ne prenne la place du pastel au 17e siècle.

Quelques images (source wikipedia et le site tourisme-midi-pyrenees.com) qui m’ont inspiré les couleurs du nail art: la plante, la couleur obtenue, et l’Hôtel de Bernuy (16e siècle)

alt=Description de cette image, également commentée ci-aprèsCRT Midi-Pyrénées - D. Viet

Je trouve ce bleu magnifique et c’est tellement étonnant qu’il vienne de cette petite plante là!

J’ai donc utilisé une base orange pastel, du bleu en gradient à l’éponge pour tenter un effet peinture / tissu, et du jaune au dotting tool pour les petites fleurs…

Featured imageFeatured image

Et vous, connaissiez-vous le Pastel des teinturiers?

Merci en tout cas à Mme LaPailletteFrondeuse qui nous donne une excellente occasion de nous creuser les méninges, et merci encore d’avoir invité le débutantes à participer au concours!!!

Voili voilou, c’était la page « grande histoire des couleurs et pigments » ;-)) merci de m’avoir lue!

Vernis utilisés: bleu Kiko 340, orange pastel Monop’make-up 29 et jaune brésil Monop’make-up 37.